Tout comprendre sur les Hameçons

Publié le 16 Février 2016

Quand je pense hameçon, je pense à la marque française VMC, basée à  Morvillars (90) dont la société a commencé son exploitation industrielle en 1796. Le nom VMC vient de Vieillard – Migeon et Cie et a été adopté en 1835. Cette forge était alors spécialisée dans la visserie boulonnerie, c'est à partir de 1910 qu'elle se lence dans la fabrication des hameçons  pour devenir  le leader mondial  au cour du 20eme . VMC fait dorénavant partie du groupe RAPALA VMC et est actuellement n° 1 dans la fabrication de triples qui équipent de nombreuses marques de leurres (Rapala, Storm etc....)

 

 

Tout comprendre sur les Hameçons

Mais qu'est ce qu'un hameçon ? Et  de quoi se compose t'il ?

Afficher l'image d'origine

La définition la plus simple pour un hameçon est qu'il s'agit un crochet métallique que l'on met au bout d'une ligne pour prendre du poisson.

 

L'hameçon est apparu à la Préhistoire.

Afficher l'image d'origine

 

Les hameçons sont d'abord classés selon le nombre de pointes :

  • hameçon simple
  • hameçon double
  • hameçon triple

Ensuite, ils se différencient par la méthode d'accrochage sur la ligne :

  • hameçon à œillet
  • hameçon à palette

 

La taille des hameçons est représentée par un numéro qui augmente au fur et à mesure que la taille diminue. C'est ainsi que les plus petits hameçons sont numérotés 14 à 26 alors l'on utilise des hameçons de 8 à 2 pour pour le carnassier. Au-delà du n°1, les hameçons sont numérotés 1/0, 2/0, de plus en plus gros.

 

Puis on compte aussi des modèles particuliers pour des techniques particulières:

  • Texan
  • wacky
  • drop shot
  • Flipping

 

 

Il existe tant et tant de variétés d’hameçons que l'on peut avoir du mal à s’y retrouver ! Nous allons essayer de vous aider à distinguer leurs principales différences, ainsi que la signalétique spécifique aux hameçons.

 

La hampe d’un hameçon (shank en anglais) est la partie comprise entre l’œillet et la courbure. Elle peut être standard , plus longue que le standard (XL pour extra-long, précédé d’un chiffre de 1 à 10 pour les hampes les plus longues) ou plus courte (XS pour extra-short, de 1 à 5 pour les plus courtes).

 

La courbure (bend en anglais) est la partie comprise entre la hampe et la pointe. Il existe trois grands types de courbure.

La courbure "Perfect" (ou "Round" suivant la profondeur de la gorge), qui est une portion de cercle parfaite. 

la courbure "Sproat", plus plongeante, renforçant ainsi l’hameçon contre son ouverture accidentelle.

La courbure "Limerick", encore plus "plongeante", avec un centre de gravité situé très bas.

 

 

 

 

 

L’œillet (eye en anglais) termine la hampe et permet l’accrochage de la ligne. Trois grands types d’orientation : "Straight" ou œillet droit, "TDE" (turned-down eye) ou œillet vers le bas et "TUE" (turned-up eye) ou œillet vers le haut. Et depuis peu, "In Line" avec un oeillet est dans le même plan que la hampe.

Trois grands types de formes : "Tapered eye" (anneau aminci), "Ball eye" (anneau normal) et "Looped eye" (anneau à boucle).

 

L’ouverture("Gape" en anglais) est la hauteur comprise entre la hampe et la pointe. C’est elle qui, théoriquement, doit définir le numéro de l’hameçon, mais avec l'arrivé de l'hameçon Texan, le gape ne correspond plus à la taille de l'hameçon pour ce type d'hameçon ! Une ouverture "Wide gape" est une ouverture plus large.

 

La pointe("Point" en anglais), qui termine l’hameçon, est avec ou sans ardillon. La pointe peut être "straight" (pointe droite), "offset" pour un une pointe renversée qui est souvent suivies du nombre de degrés indiquant l’importance de l’angle de courbe par rapport à la hampe.

 

 

L’ardillon ("Barb" en anglais) peut être "spear" (en fer de lance), "round" (aiguille), "hollow" (concave rentrant), ou "barbless" (sans ardillon). Il existe aussi des micro-ardillons qui blessent beaucoup moins le poisson.

 

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

 

Maintenant que nous avons vu les "formes", il nous reste à expliquer les grosseurs de fer des hameçons. Il va de soi que plus l’hameçon est "fort de fer", plus il est résistant, mais plus il est lourd aussi.

 

 

Le fer qui est le diamètre de l'hameçon ("Wire" en anglais) peut être "round" (tige ronde) ou "forged" (la courbure de l’hameçon est forgée à plat pour plus de résistance à l’ouverture). La grosseur des fers va de 5XF (extra fine) pour les plus fins à 4XH (extra heavy) pour les plus forts.

 

La finition("Finish" en anglais) classifie le revêtement des hameçons. Pour l’eau douce, la finition peut être "bronze", "noire" ou "dorée". Pour l’eau de mer, la finition peut être "inox", "nickelée", "étain" ou encore "cadmium".

 

Il resterait bien sûr beaucoup d’autres particularités à décrire (hameçons doubles, triples,  à ardillon extérieur…), mais je vous ai présentés les bases des terminologies spécifiques des hameçons. Si vous voulez approfondir vos connaissance je vous conseil le lexique de l'hameçon du site de VMC.

Tout comprendre sur les Hameçons

Après je vais vous donner quelques petites indications supplémentaire pour mieux connaitres vos hameçons.

 

Le piquant:

Plus un hameçon a un bon piquant, plus celui-ci va s'user vite à cause de la finesse de la pointe.

Il y a quelques années, les pêcheurs redonnaient du piquant aux hameçons avec une pierre à affûter. Il n'est plus possible de réaliser cette opération de nos jours car ils sont généralement affûtés chimiquement. Seuls les hameçons forgés peuvent être aiguisés, mais un affûtage à tendance à affaiblir l'hameçon.

 

Il est impératif de bien vérifier le piquant de l'hameçon après chaque prise ou lors d'un accrochage dans un obstacle. Un hameçon qui ne pique pas ou est émoussé doit être jeté. Une vérification s'impose de pêcher.

 

Le petit test :

 

  • Poser la pointe sur la peau du pouce : un bon hameçon restera accroché

Afficher l'image d'origine

 

  •  poser la pointe sur l'ongle du pouce : la pointe doit s'agripper instantanément.

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Fins ou fort de fer ?

 

Les hameçons forts de fer sont à utiliser pour les pêches fortes : endroits encombrés ou en rivière. Ces types de pêche nécessitent de brider le poisson et un hameçon de fort diamètre ne s'ouvrira pas lors du combat.

 

Les hameçons fins de fer sont à préférer pour les pêches sans obstacles ou pour les. Lorsque le bridage n'est pas nécessaire, ce type d'hameçon est conseillé car la pénétration de la pointe est plus accrue.

 

Les hameçons fins de fer s'ouvriront plus facilement que les forts de fer.

 

 

Les matériaux :

Les matériaux employés pour la conception des hameçons permettent d'obtenir, même dans des petites tailles, une résistance suffisante qui évite lors du combat l’ouverture de l'hameçon ; acier, inox, carbone et vanadium sont monnaie courante.

 

Le choix est également donné par la couleur : noir, noir nickelé, chromé, bronze...

Gardez-les surtout au sec afin d'empêcher l'oxydation !

 

 

 

Pour finir cette article,ll faut savoir que de nos jours les hameçons sont  d'une très bonne qualité. Choisir un hameçon d'une grande marque est un gage de qualité.

 

 



 

Tout comprendre sur les Hameçons

Rédigé par Vincent

Publié dans #technique, #Divers

Repost 0
Commenter cet article

Paul Peche-tv 16/02/2016 13:27

Encore un excellent article pour s'y retrouver avec des astuces intéressantes. Cependant tu ne nous parles pas des hameçons du type Barbarian ?

Vincent 16/02/2016 13:51

Effectivement je n'ai pas parlé du Barbarian car c'est le nom du procédé de VMC. Mais en fait c'est un hameçon avec une courbure "Limerick" encore plus accentuée qui permet d'avoir une plus grande résistante à l’ouverture.